AR [Beta] FR EN

Pr. Tahar a reçu son excellence l’ambassadeur de la république fédérale d’allemagne

Le Pr. Tahar Hadjar, Ministre de l'Enseignement  Supérieur  et de la Recherche Scientifique  a reçu  jeudi après-midi  19 octobre 2017  au siège de son département ministériel son excellence l'ambassadeur de la République Fédérale d'Allemagne M. Michael Zenner.

Au cours de cet entretien, les deux parties ont examiné en profondeur  l'état des relations bilatérales dans le domaine de l'enseignement supérieur et la recherche scientifique, dont le niveau de coopération demeure relativement modeste au vu des opportunités qu'offrent l'Algérie et l'Allemagne en la matière.

 En effet le nombre de conventions et accords signés entre les différentes universités nationales et allemandes ne dépasse guère les 25,  ce qui reste insuffisant par rapport à la densité des liens  socio-économiques qui caractérisent les relations diplomatiques Algéro-Allemandes.

Lors de cette audience, M. Hadjar et son excellence l'ambassadeur d'Allemagne, ont abordé nombre  de questions relatives à l'Institut de l'Université Panafricaine pour les sciences de l'Eau et de l'Energie de Tlemcen et montrer leurs disponibilités respectives  à prendre en charge l'ensemble des préoccupations de cet  institut international.

Par ailleurs, Les deux  parties ont également manifesté  leur désir de renforcer leurs relations dans le domaine linguistique et ce,  par la création de nouveaux départements d'enseignement de la langue allemande au niveau de certaines  universités algériennes, de même que l'augmentation de bourses d'études au profits d'étudiants algériens qui doivent poursuivre leurs  cursus universitaires dans des universités allemandes en vue de parfaire leurs connaissances pédagogiques ainsi que leur perfectionnement technologique.

Cette audience a  constitué également  une occasion pour les deux parties  d'encourager les chefs d'établissements universitaires au niveau des deux pays,  à tisser des liens et à multiplier les échanges de délégations et d'expériences notamment en matière de recherche scientifique par la création de projets communs en recherche, plus  particulièrement en écologie et environnement , en énergies renouvelables notamment  solaire et éolien,  où les universités allemandes en sont leaders . De même qu'en formation supérieure par la confection et l'élaboration de programme  pédagogique  commun.   

L'entretien a également porté sur la mobilité des étudiants-doctorants et  enseignants- chercheurs dans les deux sens ainsi que la conclusion d'accords directs entre les institutions universitaires des deux pays.