AR [Beta] FR EN

MM. Tayeb Bouzid et Tidjani Hassan Haddam président la cérémonie de sortie de la 4e promotion des étudiants de l’Ecole Supérieure de la Sécurité Sociale

Le Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et M. Tidjani Hassan Haddam Ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, ont présidé lundi 01 juillet 2019, la cérémonie de sortie de la 4e promotion des étudiants de l’Ecole Supérieure de la Sécurité Sociale (ESSS)

Lors de son intervention M. Haddam a mis en avant les efforts consentis dans le cadre de "la coordination et de coopération" entre les secteurs de Travail et de l'Enseignement supérieur permettant "aux diplômés de poursuivre des études de doctorat dans les spécialités disponibles à l'Ecole". Par ailleurs, le ministre a fait état de l'introduction, à partir de 2019, de programmes de formation en langue anglaise comme première expérience afin de permettre aux pays africains anglophones de bénéficier des services de cette école.

Dans une déclaration à la presse, en marge  de cette cérémonie de sortie de promotion, et à une question relative à la préparation de la prochaine rentrée universitaire  M. Tayeb Bouzid  ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, a affirmé que « la préparation de la  rentrée universitaire (2019-2020) a été lancée dès le mois de mars dernier, à travers l'organisation de la conférence nationale et des conférences régionales », soulignant que l'accent avait été mis sur le domaine des œuvres universitaires, notamment les résidences universitaires.

Dans ce cadre , Il a indiqué,  que son département ministériel avait lancé une nouvelle méthode de travail dont  l'objectif est de "mettre en place de nouveaux mécanismes de contrôle", précisant que des séances de travail avaient été tenues avec les directeurs et le staff technique des œuvres universitaires au niveau nationale afin d'évaluer le travail accompli dans les différentes spécialités se rapportant à ce domaine. 

Par ailleurs, le ministre a affirmé que la nomination des responsables dans le secteur se faisait selon les normes et après études des compétences des concernés dans le domaine de la gestion.

Répondant à une question pour savoir si la convention signée avec le Groupe Tahkout était toujours en vigueur, M. Bouzid a fait savoir que "les conventions ne peuvent être résiliées sans fondement juridique", affirmant que tout l'intérêt sera accordé au dossier du transport universitaire dans le cadre de l'examen des différents domaines en relation avec les œuvres universitaires.