AR [Beta] FR EN

M. Tayeb Bouzid invité de la Radio Nationale

M. Tayeb Bouzid Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique était,  le lundi 22 juillet 2019, l’invité de la Radio Nationale. 

Au cours de son intervention sur les ondes de la Chaine 1, M. Tayeb Bouzid, a affirmé que «l'université algérienne n’a pas pour vocation la remise des diplômes, mais elle doit contribuer au développement du pays par la formation d’acteurs agissant dans la société», et d’ajouter que  «L'étudiant a besoin de compétences autres que son diplôme universitaire et nous l'encourageons à les acquérir, afin qu'il puisse disposer d'une formation universitaire qui leur donne la possibilité de s'intégrer efficacement dans la société»,

Concernant, la prochaine rentrée universitaire, le premier responsable du secteur a indique  que son département compte réunir les meilleures conditions pour accueillir les 1,8 millions d’étudiants prévus, «Nous avons adopté certains des mécanismes qui assureront le soulagement des étudiants dans certains collèges et universités, qui connaissent une certaine pression, en particulier à Alger», a- t-il annoncé, avant de préciser que cette pression ne réside pas dans le nombre de sièges pédagogiques mais peut être dans la formation qui doit être coordonnée par les professeurs, docteurs et chercheurs, conformément aux normes internationales en vigueur à l'université».

M. Bouzid a déclaré que le ministère, avec tous ses cadres dans les instituts et universités, veillera à aider les nouveaux bacheliers à choisir les filières et spécialités universitaires appropriées, soulignant que toutes les disciplines et branches proposées ont  une importance égale pour le pays.

Par ailleurs, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a révélé une série de mesures en cours d'étude afin de promouvoir le secteur de l'enseignement supérieur et la recherche scientifique aux rangs internationaux.

Le ministre a évoqué à ce propos la possibilité de créer des bourses pour les étudiants excellents et des bourses spéciales pour les étudiants en sport comme cela se fait à l'échelle internationale ; la possibilité  également d'augmenter les bourses pour les étudiants de certaines branches qui nécessitent des déplacements à l'instar de la filière de médecine.

D'autre part, le ministère envisage d'adopter un nouveau modèle pour la répartition des enseignants sur la carte pédagogique des universités, et ce, à travers l’idée de passage d’un établissement universitaire à l’autre. Des mouvements qui sont susceptibles d'apporter du nouveau au parcours des étudiants mais également des encadreurs. Il sera également question, selon le ministre, d'adopter des modèles de manuels dans chaque spécialité afin de référencer chaque branche, et ce, dans le but de valoriser les efforts des auteurs et des chercheurs universitaires ainsi que ceux de l'Office national des publications universitaires.

À une question concernant sur le transport universitaire et l’impact après l’emprisonnement du propriétaire de la société contractante avec le ministère, M. Bouzid a affirmé que l'État «n'abandonnera pas les travailleurs de transports des étudiants». «Nous allons prendre des mesures pour assurer les transports universitaires», assure-t-il. «Nous étudions toutes les possibilités pour que l'université revienne à ses missions fondamentales qui sont l'enseignement et la recherche scientifique.