Saut au contenu
AR [Beta] FR EN

M. Hadjar rencontre les représentants des organisations estudiantines

Dans le cadre des réunions périodiques,  Le Pr. Tahar Hadjar   ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a rencontré samedi 29 octobre 2016 au siège de son département ministériel les représentants des organisations estudiantines où il a  estimé  que cette rencontre, première du genre depuis l'année universitaire 2016/2017, "permettra de cerner les problèmes auxquels fait face l'université notamment ceux d'ordre pédagogique ou liés aux prestations universitaires".

Il a souligné qu'il est au courant de ces problèmes à travers les rapports que lui destinent les organisations estudiantines en particulier en ce qui a trait au non-respect de certains établissements universitaires de ce qui a été conclu lors des rencontres régulières précédentes et la non reprise des cours dans certaines universités bien qu'aucun problème ne se pose à leurs niveaux

A cette occasion, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a tenu à dire que des inspecteurs du ministère ont été dépêchés pour prendre plus ample connaissance des problèmes et tenter d'apporter les solutions. Il a souhaité cependant, que les organisations estudiantines deviennent des "écoles politiques qui forment les étudiants adhérents".

A une question sur la privatisation des œuvres universitaires, M. Tahar Hadjar, a réaffirmé  que son secteur "n'a aucune intention" de privatiser les prestations universitaires, rappelant que la conférence nationale prévue fin 2017, réexaminera le dossier y compris l'aide de l'Etat à l'étudiant. "Le secteur des prestations universitaires ne sera pas privatisé et la question n'a nullement été évoquée", a indiqué M. Hadjar à la presse en marge de cette  rencontre avec les représentants des organisations estudiantines, avant de préciser qu'il s'est agi de l'"amélioration des prestations dont l'hébergement et la restauration en les confiant à des gens du domaine"