AR [Beta] FR EN

M. Hadjar à Mila" le dialogue est capable de déjouer les tentatives de déstabilisation de l'université "

Le Pr. Tahar Hadjar Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, a effectué le samedi 14 janvier 2017 une visite de travail dans la wilaya de Mila où il a inauguré nombre d'infrastructures universitaires notamment 4000 places pédagogiques, le nouveau siège du rectorat ainsi qu'une résidence universitaire de 100 lits.

A la maison de culture M'barek El-Mili où il présidé l'ouverture des travaux  d'une conférence nationale sur "Le rôle de l'étudiant et de l'université dans le renforcement de la stabilité et le développement national", en présence d'organisations estudiantines, des responsables et élus locaux, le ministre a estimé que le dialogue, "instaure un climat de confiance et de stabilité  et  permet de ce fait  à l'université de se consacrer à sa mission fondamentale de formation et de recherche."

M. Hadjar a indiqué, à ce propos, que la jeunesse "a bien saisi la leçon de ce qu'a vécue l'Algérie durant la décennie noire", estimant que les étudiants universitaires "qui représentent l'élite peuvent influer sur les autres jeunes."

Considérant que le pays était visé de tous les côtés, il a évoqué "certaines parties" qui tentent de faire bouger les étudiants. Si certaines revendications, a-t-il dit à ce propos, "étaient logiques et objectives, d'autres sont déraisonnables",

M. Hadjar a exprimé, à ce propos, la disponibilité de son département à trouver des solutions aux revendications "objectives", appelant à "s'opposer à toutes les revendications qui procèdent de la manipulation".

Le ministère "attend de tous les étudiants de faire face à ces campagnes qui visent à semer la discorde et la zizanie parmi les enfants de l'Algérie comme cela s'était produit et se produit encore dans nombre de pays," a-t-il dit.

Le ministre a rappelé les efforts déployés par l'Etat pour développer le secteur de l'enseignement supérieur, "pourvoyeur des autres secteurs en compétences hautement formées qui participent positivement au développement du pays."