AR [Beta] FR EN

M. Benziane rencontre les représentants des associations estudiantines

Dans le cadre du dialogue et concertation avec les partenaires sociaux le Pr. Abdelbaki Benziane, Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a présidé mardi 14 juillet 2020 au siège du Ministère une réunion qui a regroupé les représentants des associations estudiantines agréées auprès du secteur.

Lors de son intervention M. le Ministre a indiqué que,  la reprise des activités pédagogiques se fera de manière progressive dans le strict respect des mesures préventives et en fonction de l'évolution de la situation sanitaire et épidémiologique, et des spécificités des établissements d'enseignement supérieur et des régions dans lesquelles ils sont implantés"    

Au cours de cette réunion consacrée à l’examen  du plan d'action d'urgence relatif à la clôture de l'année universitaire en cours et la préparation de la prochaine rentrée, M. Benziane a précisé que "cette situation inédite en appelle à plus de flexibilité dans l'adaptation des méthodologies d'enseignement et des modes de contrôle continu et d'évaluation en fonction des conditions sanitaires prévalant dans chaque zone géographique". Une telle démarche nécessite, pour M. Le ministre, de "renforcer et de généraliser le processus de numérisation aux différentes activités du secteur, que ce soit au niveau de l'administration centrale ou des établissements d'enseignement et de services, car permettant de diversifier les méthodes d'enseignement mises à la disposition des étudiants en vue d'assurer l'égalité des chances".

Par ailleurs, Le ministre a appelé les organisations estudiantines mobilisées pour la sensibilisation aux dangers de la pandémie et la fabrication de produits de stérilisation et de désinfection, à mener des campagnes de sensibilisation à l'adresse des étudiants quant aux mesures préventives à prendre et à œuvrer à la concrétisation des mesures relatives à la clôture de l'année universitaire en cours et la préparation de la prochaine rentrée.

Dans le même sillage, le ministre a affirmé que son département "œuvrera à améliorer la qualité de la formation et garantir la qualité de l'enseignement conformément aux standards internationaux afin de renforcer les capacités des jeunes diplômés leur permettant d'acquérir les compétences requises tout en encourageant chez eux l'esprit d'initiative".