AR [Beta] FR EN

Le Pr. Tahar Hadjar rencontre les membres du Bureau du Syndicat national des enseignants universitaires (SNEU)

Le Pr. Tahar Hadjar Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique  a rencontré  mardi 26 juin 2018 au siège de son département ministériel les membres du bureau du Syndicat national des enseignants universitaires (SNEU), affilié à l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA). Au cours de cette rencontre les deux parties ont débattu nombre des questions ayant trait au secteur de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique

En marge de cette rencontre et dans une déclaration à la presse M. Hadjar a indiqué ,  "Il a été convenu de prolonger les délais de dépôt des thèses de doctorat pour les retardataires des systèmes classique et LMD pour leur  permettre de finaliser leurs thèses, une mesure qui répond aux revendications du syndicat et de la famille universitaire".  Il s'agit des thèses de doctorat ayant dépassé le nombre d'années fixées par la loi (3 années renouvelables pour une durée d'une à deux années). Le ministère avait fixé le dernier délai de dépôt au 30 juin en cours.

Par ailleurs et concernant cette rencontre bilatérale, le ministre a indiqué qu'il s'agit d'une réunion périodique pour débattre des derniers développements, informer les partenaires sociaux du secteur des décisions administratives et pédagogiques et cerner les problèmes dont souffre le secteur en vue de leur traitement.

D'autres  points ont été également  évoqués par les deux parties  notamment  la question des revues scientifiques classées parmi les revues scientifiques indexées qui constituent "une hantise" pour les enseignants devant soutenir  des thèses scientifiques, à l'instar du doctorat qui exige la publication des recherches dans ce genre de revues.

L'ordre du jour de la réunion comprend également le dossier de logement destiné aux enseignants dans le cadre d'un programme lancé en 2009 pour la réalisation de 10.000 logements en faveur de cette catégorie, et qui a été "concrétisé réellement dans plusieurs wilayas".

De son côté, le Secrétaire général du Syndicat national des enseignants universitaires (SNEU) a indiqué que ce dernier proposera à la tutelle de revoir le travail des instances scientifiques et les lois en vigueur dans les comités sociaux au niveau des établissements universitaires, à l'effet de "mettre fin aux obstacles dont souffrent certains enseignants au niveau de ces instances".