AR [Beta] FR EN

APN/ M. Tahar Hadjar présente le projet de loi organique relatif à l'Académie algérienne de la langue amazighe

Le Pr. Tahar Hadjar Ministre de l'Enseignement Supérieur  et de la recherche Scientifique  a présenté mercredi 20 juin 2018 devant les membres de l'Assemblée Nationale Populaire(APN)  le projet de loi organique relatif à la création de  l'Académie algérienne de la langue amazighe.
Lors de son intervention, M.  Le ministre a souligné que le mérite de la concrétisation de cette reconnaissance revient au président de la République, Abdelaziz Bouteflika qui a également assigné à l'Etat un grand devoir dans la promotion de cette langue, notamment la création d'une académie.


A ce titre, le ministre de l'Enseignement supérieur a affirmé que l'accent sera mis, lors de la sélection des membres de cette académie, sur la composition qui doit comprendre des spécialistes en langues, lesquels doivent représentent les variétés linguistiques de la langue amazighe employée en Algérie, et qui sont au nombre de " 12 variétés linguistiques", d'après le ministre. 


Il a estimé que le texte du projet de loi  qui prévoit la possibilité d'associer d'autres organismes à l'action de cette instance se veut "positive", et ce afin de tirer profit des expériences d'autres pays, notamment nos pays voisins ayant déjà traité des questions similaires à celle de l'amazighité.


M. Hadjar a souligné, à ce titre, que l'Académie veillera à la codification de la langue amazighe, ce qui devra probablement exiger un nombre d'années pour sa standardisation afin qu'elle devienne une langue de référence et un élément pour la cohésion du peuple.


Lors de la  séance de débat,  les députés  ont axé leurs interventions, sur la composante de l'académie qui doit comporter des experts représentant toutes les diversités linguistiques pour éviter toute forme d'exclusion. De même qu'ils avaient évoqué la question de l'écriture qui sera utilisée pour la transcription de Tamazight pour laquelle des députés ont opté pour l'écriture en Tifinagh