AR [Beta] FR EN

APN/ Les membres du Parlement adoptent le projet de loi relatif à l'Académie algérienne de la langue amazighe

C'est en présence du Pr. Tahar Hadjar  Ministre de  l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, que  les membres de l'Assemblée Populaire Nationale (APN) ont adopté, lundi25 juin 2018 à la majorité, le projet de loi organique relatif à l'Académie algérienne de la langue amazighe, lors d'une plénière présidée par Said Bouhadja, président de l'APN,

A l'issue du vote, M. Hadjar a affirmé que "l'adoption de ce projet de loi  permettra à la langue amazighe de se doter des outils nécessaires à sa promotion et à son développement, selon des approches scientifiques solides".

"Après l'adoption de la création de cette Académie, le mot revient à présent aux académiciens, aux chercheurs, aux linguistes et aux spécialistes des sciences du langage et des sciences connexes, car il est temps pour les politiciens de se retirer de cette question".

L'Académie est composée de 50 membres désignés par décret présidentiel et choisis parmi "les experts et compétences avérées dans les domaines des sciences en rapport avec la langue amazighe et les sciences connexes".

Le président de l'Académie, également nommé par décret pour un mandat de  quatre ans, a, entre autres, missions "la présentation d'un rapport annuel au président de la République après son adoption par le Conseil de l'Académie". 

En marge du vote du projet de loi organique relatif à l'Académie algérienne de langue amazighe et dans une déclaration à la presse, M. Hadjar  a salué la décision du Collectif autonome des médecins résidents algériens  de geler leur mouvement de protestation et de reprendre leurs activités à partir de dimanche.

"Les portes du dialogues demeurent ouvertes pour se concerter sur les questions pédagogiques qui relèvent des prérogatives du ministère", a-t-il soutenu.