AR [Beta] FR EN

M. Benziane: le nouveau projet de loi d’orientation de l’enseignement supérieur en cours d'étude

Lors d'une séance plénière au Conseil de la Nation consacrée à la réponse d'un nombre de membres du gouvernement aux questions orales,  le Pr.  Abdelbaki Benziane Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, a indiqué   jeudi 24 décembre 2020  que "son département ministériel a préparé une nouvelle loi d’orientation pour le secteur, qui est actuellement soumise aux établissements universitaires pour enrichissement et examen", ajoutant que ce projet prend en compte tous les scénarios relatifs aux études de troisième cycle (doctorat).

A cette occasion, M. Benziane a indiqué que la consécration "du concours, en tant que condition pour la formation en cycle doctoral, s'explique par la multitude de candidats titulaires d'un master désireux d'accéder à ce cycle en comparaison au nombre limité de postes de formation ouverts annuellement au niveau des établissements d'enseignement supérieur éligibles à l’organisation de cette formation". Selon le ministre, le nombre de doctorants au titre de l’année universitaire 2019-2020 était estimé à près de 131 000 candidats pour les épreuves écrites du concours de doctorat, postulant pour 6300 postes de formation ouverts durant la même année.

Il a ajouté que ce nombre était appelé "à doubler", dans le sens où chaque candidat «peut participer à trois concours au moins dans différents établissements universitaires, ce qui portera le nombre de participants à ce concours à près de 400 000.

A une question sur l’ouverture d’un département pour les langues Allemande et espagnole et un autre pour les sciences islamiques à l’Université de Tiaret, le ministre a précisé que cette mesure «exige de l’établissement universitaire de formuler une demande dans le cadre des conférences régionales».