AR [Beta] FR EN

Signature d’un mémorandum d'entente et de coopération, entre le MESRS et le groupe PfizerPharm

Le Pr. Abdelbaki BenzianeMinistre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, a présidé mardi 20octobre 2020 au siège du ministère sis- Ben Aknoun en compagnie de M. Lotfi Benbahmed Ministre de l’Industrie Pharmaceutiques , la cérémonie de signature d’un  mémorandum d'entente et de coopération, entre le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et le laboratoire Pfizer Pharm Algérie, en partenariat avec le ministère de l'Industrie pharmaceutique, pour la formation des compétences algériennes dans l'industrie pharmaceutique et les biotechnologies.Le mémorandum prévoit le lancement du programme "B-Imtiyaz", une initiative visant à soutenir et à promouvoir la formation des compétences nationales dans les domaines de l'industrie pharmaceutique et des biotechnologies.

Dans son allocution M. Abdelbaki Benziane a indique que la santé et l'industrie pharmaceutique, biotechnologie comprise, figurent parmi les priorités du Gouvernement, eu égard à leur impact positif sur le bien-être et la protection de la population, d'où la nécessité d'instaurer un partenariat fort et solidaire avec les entreprises, qui doit s’adapter au savoir-faire que requière le développement des métiers et la recherche, ainsi qu'à la dynamique technologique et les exigences du développement de l'économie nationale.Dans cette optique, il s'agira de mettre en place un écosystème intégré sous-tendu par l'Université, et offrant des incubateurs pour le développement de la formation et des nouvelles technologies, a-t-il souligné.

Fondé sur le principe "gagnant-gagnant", ce mémorandum d'entente regroupera des enseignants chercheurs universitaires et des chercheurs au sein des plus grandes compagnies, de même qu'il permettra d'établir des partenariats au niveau de toutes les étapes de la chaîne de production de l'innovation, à compter des intrants cognitifs fondamentaux, a expliqué le ministre.Une telle démarche, a-t-il affirmé, mettra en valeur le volet de la formation et la recherche scientifique dans notre pays.

Pour sa part, le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmad, a affirmé que cette initiative intervient en temps opportun, à travers la création de formations de futurs dirigeants en matière de recherche scientifique et technologique, en partenariat avec les universités, les producteurs et les ministères concernés.Le ministre a salué le projet de l’université consistant en l’ouverture sur son environnement économique, à même de lui permettre de développer de nouvelles compétences productives au diapason des exigences du marché local et international.