AR [Beta] FR EN

M. Benziane effectue une visite de travail dans la wilaya de Chlef

Le Pr. Abdelbaki Benziane,  Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, a effectué mardi 28 juillet 2020 une visite de travail dans la wilaya de Chlef.

 Le ministre a entamé sa visite d’inspection, de la ville côtière de Ténès,  où il a inauguré l’institut des sciences de la mer,  d’une contenance de 1000 places pédagogiques.  Un grand acquis pour la wilaya et   permettant par l’occasion  à l’université de s’ouvrir pleinement sur son environnement économique. Par ailleurs il a  prêté attention  aux explications présentées par les autorités concernées relatives au projet de réalisation d’une résidence universitaire de 500 lits. Par la suite le Ministre s’est rendu au pôle universitaire  d’Ouled Farès de Chlef  où il a présidé les travaux de la conférence régionale des universités Ouest.

Lors de son intervention devant les chefs des établissements de la région « Ouest »,   Le ministre a mis en exergue, le rôle de l’excellence et de l’innovation dans le plan de travail de son département, déclarant que «Le plan de travail du secteur de l’enseignement supérieur proposé dans le cadre du plan d’action du gouvernement s’appuie, essentiellement, sur l’excellence et l’innovation », signalant  dans ce contexte, que l’objectif recherché consiste à transformer ces lieux de la science et du savoir en « véritables appui du développement global du pays». Et afin  d’atteindre ces objectifs, il est plus que nécessaire de mobiliser les énergies et les capacités en vue de « changer les visions et les procédés d’organisation et les méthodes de travail, en recourant de ce fait  à des approches participatives dans l’administration et la gestion,.  Cette approche nécessitant le recours à un procédé « osé » de communication à la faveur duquel les enseignants, les chercheurs et les étudiants sont transformés en énergie positive et en acteurs dynamiques dans la réalisation du plan de développement de l’établissement à moyen et long terme, par le biais de la consolidation des mécanismes de concertations et de dialogue visant à surmonter les difficultés entravant l’accomplissement du travail.

Abordant la situation sanitaire traversée par le pays, il a mis l’accent sur le fait que celle-ci ne doit aucunement décourager la famille universitaire à relever le défi consistant à permettre aux établissements de l’enseignement supérieur d’accomplir leurs missions notamment celles inhérentes à la formation et la recherche.