AR [Beta] FR EN

Installation de commissions chargées de la relance de l’activité sportive dans les milieux scolaire et universitaire

Le Pr. Chems Eddine Chitour, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la recherche Scientifique, en compagnie de MM.  Mohamed Ouadjaout  et Sid Ali Khaldi, respectivement Ministre de l'Education Nationale et  Ministre de la Jeunesse et des Sports, ont procédé lundi 12 mai 2020  au siège du Ministère de la jeunesse et du Sport, à  l'installation des deux commissions chargées du dossier relatif à la relance de l’activité sportive dans les milieux scolaire et universitaire.

Lors de son intervention, le Pr. Chems-Eddine Chitour, a souligné, l'importance d'aider les jeunes à créer leurs propres entreprises après l'obtention de leurs diplômes universitaires. "Nous allons proposer à ce que les jeunes sportifs qui sortent de l'université puissent pouvoir accéder à leurs propres entreprises. L'Etat ne peut pas tout faire. Il ne peut pas garantir un emploi, mais il garantit l'aptitude de le créer", a-t-il ajouté, tout en insistant sur la nécessité de "retrouver le patriotisme économique à travers la contribution de chacun dans son domaine". Tout en mettant en évidence l'importance de "mutualiser" les moyens des secteurs concernés, M. Chitour s'est engagé à "faire en sorte que cette jeunesse donne le nouveau visage d'une Algérie nouvelle".

"Il faut aller vers une Algérie nouvelle qui est une société réconciliée avec elle-même", tout en soulignant la nécessité de "donner à cette jeunesse les conditions pour rayonner et faire émerger l'élite".

Pour sa part, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Sid Ali Khaldi a déclaré que  "les milieux scolaire et universitaire constituent de véritables réservoirs en matière de jeunes talents, capables de renforcer les rangs de nos différentes sélections nationales. Dans cette optique, nous avons donné la priorité à la relance et au développement de l'activité sportive dans ces milieux, afin d'accompagner nos futurs champions vers le haut niveau".

De son côté, le ministre de l’Éducation Nationale, M.  Mohamed Ouadjaout,  a qualifié, le sport scolaire de « terrain fertile pour une éducation équilibrée».
Le sport scolaire «permet l’épanouissement de l’élève, la consolidation des liens de coopération, le respect de l’autre et l’instauration de l’esprit collectif».
Rappelant que le développement du sport scolaire figure parmi «les engagements contenus dans le programme du président de la République, le ministre a fait savoir que «les activités d’éveil» seront renforcées au cycle primaire, à l’instar des activités scolaires complémentaires dans le domaine du sport et de la culture dans les autres cycles d’enseignement.

La relance du sport scolaire est susceptible de contribuer à «la lutte contre la violence», a souligné le ministre.