8. PREINSCRIPTION ET ORIENTATION 

 

Quelles sont les procédures à suivre par le nouveau bachelier en vue de sa préinscription dans un établissement d’enseignement supérieur ? 

Avant de postuler pour une inscription dans un établissement d’enseignement supérieur, le titulaire du baccalauréat doit prendre connaissance de la circulaire ministérielle d’inscription et d’orientation de l’année universitaire en cours et du guide de l’étudiant qui l’accompagne.

La procédure d’inscription se fait exclusivement en ligne sur les sites Internet dédiés.

Le titulaire du baccalauréat doit remplir, en ligne, une fiche de vœux disponible.

Il doit y faire figurer par ordre décroissant, dans la limite des dix (10) choix possibles, les domaines de formation du système LMD et/ou les classes préparatoires et/ou les classes préparatoires intégrées et/ou les domaines à recrutement national et/ou les filières à recrutement national et/ou les écoles et/ou les filières du système classique dans lesquels il souhaiterait s’inscrire.

Pour rappel, la fiche de vœux est transmise, exclusivement par voie électronique, à travers les sites Internet dédiés.  

 

Comment s’effectue le traitement des fiches de vœux des nouveaux bacheliers ?

Le traitement national informatisé prendra en charge toutes les fiches de vœux des nouveaux bacheliers, saisies et transmises en ligne. Sur la base de la combinaison des trois paramètres de préinscription et d’orientation fixés dans la circulaire ministérielle e préinscription et d’orientation, ce traitement conduit à satisfaire chacun des nouveaux bacheliers dans l’un de ses dix choix.

Dans le cas particulier où aucun des dix choix n’a pu être satisfait, il est proposé au nouveau bachelier concerné une affectation dans un domaine de formation ou une filière de formation.

Les résultats du traitement national informatisé sont mis à la disposition des bacheliers sur les sites Internet dédiés.

En consultant l’un de ces sites, le bachelier prendra connaissance de son affectation. Il se présentera, alors, à l’établissement de son affectation, pour déposer son dossier d’inscription, s’acquitter de ses droits d’inscription, retirer les documents de confirmation de son inscription administrative et prendre connaissance de la programmation des enseignements.  

 

Que doit faire un nouveau bachelier non satisfait de son affectation ?

Le nouveau bachelier non satisfait de son affectation, peut introduire un recours exclusivement en ligne, dans le seul cas d’une affectation ne répondant à aucun des dix choix exprimés dans la fiche de vœux.

 

Que se passe-t-il si un bachelier orienté vers une filière subordonnée à la réussite à un concours est déclaré non admis ?

Dans le cas où le bachelier, orienté vers une filière subordonnée à la réussite à un concours, à un test d’aptitude ou à un entretien avec un jury, est déclaré non admis aux épreuves prévues à cet effet, il est réorienté vers l’un de ses autres choix mentionnés sur la fiche de vœux dans le respect des conditions pédagogiques requises. Dans ce cas, l’établissement d’accueil, en première affectation, est tenu de mener toute la procédure de cette réorientation, dans le cadre des conférences régionales.

Pour permettre la réorientation des bacheliers non admis aux épreuves d’accès aux filières subordonnées à concours, test ou entretien devant un jury, les établissements concernés doivent transmettre aux bacheliers le résultat des différentes épreuves au plus tard 72 h avant la clôture des inscriptions définitives. 

 

Cas particuliers d’orientation :

Les titulaires du baccalauréat obtenu avec mention « Excellent »

Les titulaires du baccalauréat obtenu avec mention « Très Bien »

Les titulaires d’un diplôme étranger,

Les titulaires d’un baccalauréat algérien obtenu antérieurement à la session de l’année en cours.

 

La circulaire ministérielle d’inscription et d’orientation établit annuellement les règles applicables à ces cas particuliers.