AR [Beta] FR EN

M. Benziane donne le coup d’envoi de la rentrée universitaire 2021-2022

Le Pr. Abdelbaki Benziane ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a présidé, dimanche 10 octobre 2021 à l’auditorium  de l’Ecole Nationale des Hautes Etudes Commerciales (HEC) au niveau du pôle universitaire de Koléa (wilaya de Tipasa),  la cérémonie du coup d'envoi officiel de l'année universitaire 2021/2022, en compagnie de plusieurs membres du Gouvernement.

Prenant la parole le Ministre a affirmé que L’Etat algérien a consacré, dès les premières heures de l’indépendance, d’énormes investissements et de dotations financières considérables pour l’enseignement (tous cycles confondus) et pour la formation.  Cet effort s'est soldé par "la formation de ressources humaines qualifiées, dotées de compétences avérées pour gérer le pays dans différents secteurs, et d'assurer son développement».

S’exprimant sur l’état des lieux du secteur de l’enseignement supérieur, après six décennies d’existence, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a estimé que celui-ci a enregistré un "important développement, fruit   des longues réformes entamées en 1971, et qui se poursuivent toujours", relevant au passage la "hausse progressive" dans le budget du secteur depuis 1971 à ce jour, ayant permis de porter le nombre des universités nationales, qui était de deux universités et deux annexes, à 111 universités, écoles supérieurs et centres de recherches actuellement.

M. Benziane a salué, à l’occasion, la décision du président de la République Abdelmadjid Tebboune de créer deux écoles supérieures d'’intelligence artificielle et des mathématiques. "Une première dans l’histoire de l’enseignement supérieur en Algérie", s’est félicité le ministre, car il s’agit de la "première initiative du genre à l’échelle arabe et africaine, qui permettra la formation de compétences qualifiées pour faire face aux défis mondiaux", a-t-il estimé. Quelque 1.696.000 étudiants, dont 345.872 nouveaux inscrits, ont rejoint dimanche les bancs des universités du pays, pour entamer les cours en mode présentiel, au titre de cette nouvelle année universitaire 2021/2022.

En raison de la conjoncture sanitaire marquée par le risque de propagation du Covid-19, la rentrée universitaire a été précédée par une campagne de vaccination de l'ensemble de la famille universitaire, et l'actualisation du protocole sanitaire de lutte contre la pandémie. Par ailleurs, le Ministre a indiqué  que Le secteur a été, renforcé cette rentrée universitaire, par  deux écoles nationales supérieures à savoir celle  des mathématiques ainsi que celle de l'intelligence artificielle, devant accueillir les premières promotions composées de 200 étudiants chacune. M. Benziane, a  révélé que les cours débuteront ce mardi 12 octobre 2021 dans ces deux écoles, créées sur décision du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

L'ENSM et l'ENSIA devront former des ressources humaines qualifiées en intelligence artificielle et en mathématiques, en vue de relever les défis mondiaux en matière de maîtrise de nouvelles technologies, soulignant que ces deux écoles viennent s'ajouter aux réalisations accomplies par l'Algérie depuis l'indépendance qui voit le nombre de ses universités passées d'un à deux établissements en 1971 à quelque 111 universités en 2021.

Poursuivant sa visite de travail dans la wilaya de Tipasa, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, M. Abdelbaki  Benziane en compagnie de Mme Ouafa Chalal,  Ministre de la Culture et des Arts, se sont déplacé au niveau de la ville de Tipasa où ensemble, ont donné le coup d’envoi de la rentrée universitaire au niveau de l’école nationale supérieure de la conservation et rénovation du patrimoine culturel.