Activités de Monsieur le Ministre le Professeur TAHAR Hadjar
« Retour

M. Tahar Hadjar rencontre les représentants des syndicats de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique

        Le Pr. Tahar Hadjar Ministre de l'enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a rencontré le samedi  07 octobre 2017 au siège de son département ministériel les  représentants des syndicats des enseignants du secteur.

       Au cours de cette rencontre les deux parties ont abordé nombre de  questions pédagogiques  ainsi que d'autres ayant trait à l'amélioration de la situation  socio-professionnelles des enseignants.

     Abordant le volet pédagogique, M. Le Ministre a indiqué  que  le Gouvernement a approuvé deux décrets exécutifs sur les conditions et modalités de la qualification universitaire et le régime des études pour l'obtention du LMD (Licence-Master et Doctorat).


     Le décret relatif à la qualification universitaire vise, selon M. Le Ministre,  à "faciliter le processus de qualification et à lui conférer une certaine souplesse", ajoutant que l'étude des dossiers de qualification est assurée par une commission régionale composée de trois enseignants pour un mandat de trois ans non renouvelable. 

     Les membres de cette commission seront désignés par le ministre après l'organisation des conférences régionales", a-t-il indiqué, précisant que "l'étude des dossiers de qualification se fera tous les six mois avec possibilité de renouveler la demande en cas de refus une première fois". 
      Le Gouvernement a également approuvé un décret exécutif sur le régime des études pour l'obtention du LMD afin de garantir une plus grande visibilité, selon M. Hadjar qui précise que ces deux décrets seront mis en application une fois publiés au Journal officiel (JO).
Par ailleurs, M. Hadjar a affirmé que son département "n'a pas réduit" le nombre des postes de Doctorat, rappelant que ce nombre a dépassé les 5.000 postes en plus de 3.000 autres en médecine. Il a précisé que le nombre des postes est déterminé par rapport à plusieurs facteurs notamment le nombre d'encadreurs.

     Concernant l'amélioration des œuvres universitaires, M. Hadjar a fait indiquer que son département compte "conclure un accord de coopération avec le ministère de l'Enseignement et de la formation professionnels pour des sessions de formation au profit des employés en charge de ces prestations (transport-restauration-hébergement), faisant état de l'organisation d'une conférence nationale sur les œuvres universitaires début 2018.

     S'agissant des revendications des syndicats du secteur concernant le logement, M. Hadjar a indiqué que cette revendication est "nationale" et que son département collabore avec les partenaires sociaux au traitement de ce problème selon les moyens disponibles. Il a ajouté que son département œuvre, en collaboration avec les parties concernées à l'instar du ministère de l'Habitat, pour trouver des solutions à ce problème.

     Le ministre a réitéré la volonté de son département à réactiver les canaux du dialogue avec les partenaires sociaux pour traiter les questions qui intéressent la famille universitaire.