« Retour

M. Hadjar inaugure le Salon National des Produits de la Recherche Scientifique

Le Pr. Tahar Hadjar ministre de l'Enseignement Supérieur et de la recherche Scientifique, en compagnie de plusieurs membres du gouvernement  ainsi que du Wali d'Alger, a procédé le  lundi  02 juillet 2018 au Palais des Expositions -Pin Maritime (SAFEX) à l'inauguration du  Salon National des Produits de la Recherche Scientifique.

Dans une déclaration à la presse M. Hadjar a fait savoir que ce salon "vise à jeter des ponts entre les chercheurs nationaux et les acteurs du domaine économique" conformément à la loi d'orientation de la recherche scientifique adoptée en 2015.

Cette manifestation se veut, selon M. Le Ministre, "une nouvelle opportunité pour mettre en évidence le génie algérien qui souvent apparait en phase de licence tout en accordant la chance aux hommes d'affaires et aux industriels pour s'enquérir des innovations algériennes».

Placé sous le thème "La recherche scientifique au service du citoyen", ce salon est marquée par la présentation de plus de 650 produits en matière des TIC, des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique  dont 209 issus des centres de recherche et 455 projets relevant des laboratoires de recherche.

Plusieurs ateliers dont un atelier d'impression en 3D et une exposition de drones réalisé par des ingénieurs algériens, sont ouverts aux visiteurs.

En marge du Salon et à une question sur les médecins résidents,  M. Hadjar a indiqué que la session de rattrapage de l'examen du DEMS des médecins résidents qui avaient boycotté la session ordinaire de cet examen suite à une grève nationale qui a duré plus de sept mois a enregistré "une forte participation" de ces derniers.   Les étudiants ayant boycotté cette session qui a débuté dimanche et qui s'étalera jusqu'au 19 du mois en cours sont considérés comme étant exclus, a-t-il précisé.

S'agissant des résidents des autres années, le ministre a indiqué que le calendrier de rattrapage des cours sera élaboré par des commissions ad-hoc au niveau des facultés de médecine.