Agrégateur de contenus

« Retour

Conseil de la Nation/ M. Tahar Hadjar présente les principaux agrégats de son secteur

Le Pr. Tahar Hadjar Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a présenté lundi  01 octobre 2018 devant les membres de la commission de l'éducation et de la formation, de l'enseignement supérieur, la recherche scientifique et des affaires religieuses du Conseil de la Nation, un exposé détaillé sur les principaux agrégats du secteur de l'enseignement supérieur.

En effet, au  cours de son audition, M. Tahar Hadjar a rappelé,  le nombre global des places pédagogiques pour les études doctorales qui  s'élève à 6.200 postes ouverts. En ce qui concerne la formation résidentielle dans les sciences médicales, il existe actuellement, pas moins de 3.000 postes ouverts dans les spécialités de médecine, de pharmacie et de chirurgie dentaire. Les concours d'accès y afférents auront lieu la fin du mois d'octobre courant, indique le ministre. S'agissant du Master, M. Tahar Hadjar a souligné que «la plateforme consacrée à cet effet a été ouverte du 28 juin au 30 juillet» et qu'elle a été rouverte «du 7 au 15 septembre aux fins de permettre aux étudiants n'ayant pas reçu, à temps, leurs attestations de succès de procéder aux inscriptions via le net».                                                                                                        

Poursuivant ses propos, il notera qu'à l'issue de cette opération, il a été recensé pas moins de plus de  300.000 candidats au master et que les établissements de l'enseignement supérieur ont d'ores et déjà examiné les dossiers des étudiants concernés et annoncé les résultats de sélection des étudiants admis. «Le parachèvement de cette opération est attendu dans les tous prochains jours », a-t-il révélé, sachant que pas moins de 190.000 étudiants devront rejoindre cette année la formation Master. S'exprimant sur la rentrée des nouveaux bacheliers, il a mis l'accent sur le fait que l'ensemble des mesures prises ont vivement contribué à l'optimisation des conditions d'une bonne rentrée. Et pour cause, «pour la première fois, pas moins de 70% des nouveaux bacheliers ont obtenu leurs premiers choix», M. le Ministre fera remarquer également dans ce même sillage que «les demandes de transfert n'ont pas dépassé le seuil des 13.000 demandes alors qu'elles étaient chiffrées à plus de 100.000 durant les années écoulées».

Le ministre a aussi rappelé que l'année universitaire 2017-2018 a été couronnée par la sortie de promotions regroupant 370.000 diplômés, dont 232.000 titulaires de licences de l'enseignement supérieur LMD.

Cela dit et pour ce qui est de l'encadrement universitaire, l'on retient, notamment que 3.000 nouveaux enseignants viennent d'être recrutés, et ce, en sus de 59.897 enseignants-chercheurs, tous grades confondus. Aussi et dans le but d'actualiser la carte de formation, l'on annonce l'installation d'une commission chargée de la révision de la carte de formation, regroupant un nombre d'enseignants-chercheurs qui travaillent pour l'amélioration du niveau de qualification professionnelle des diplômés et à la consolidation de l'employabilité.

Le secteur a entamé la révision du programme de formation relatif à la spécialité de médecine, aux fins de l'adapter aux exigences des professions et qualifications requises, vu les progrès scientifiques survenus à l'échelle internationale, d'où «l'actualisation des contenus de la formation pour la première et deuxième année universitaires, en prévision du parachèvement de l'actualisation progressive de l'ensemble des programmes de formation».

Le ministre a évoqué, par ailleurs, les capacités d'hébergement et de restauration, mettant en avant que son secteur a réceptionné cette année 45.500 nouveaux lits et 6 cantines universitaires situées dans les grands complexes pédagogiques. Avec ces nouvelles structures, les capacités d'hébergement et de restauration s'élèvent en cette rentrée universitaire à 629.500 lits.
Les places pédagogiques sont, elles aussi, revues à la hausse avec la réception prochaine de 67.100 nouvelles places.

Lors de son intervention M. Hadjar  a mis aussi  l'accent sur toute l'importance des activités sportives, culturelles et de détente soulignant, dans ce cadre, l'existence de 255 associations à caractère sportives et 55 autres à caractère culturel et scientifique, de même qu'il fera savoir que le secteur compte 400 clubs scientifiques universitaires, dédiés à différentes spécialités.