AR [Beta] FR EN

الأستاذ طاهر حجار في زيارة إلى وهران ومستغانم

Le Pr. Tahar Hadjar  Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique a effectué le  06 septembre 2015 une visite d'inspection dans les wilayas d'Oran et de Mostaganem  où il a mis l'accent  sur l'importance du rôle de l'Université algérienne au sein de son environnement économique. "L'objectif majeur assigné à l'université est de s'intégrer davantage dans le tissu économique et industriel environnant", a précisé le ministre lors de sa visite de travail dans la wilaya.

"Les établissements d'enseignement supérieur doivent de ce fait évoluer en adéquation avec les besoins exprimés à l'échelle locale par le secteur économique", a indiqué M. Hadjar dont la visite a coïncidé avec la rentrée scolaire et universitaire 2015/2016.

Présidant la cérémonie de sortie de la première promotion d'ingénieurs issus de l'Ecole nationale polytechnique d'Oran (ENPO), le ministre a, dans son allocution, qualifié cet établissement "d'exemplaire" pour avoir réalisé plusieurs actions de partenariat avec des entreprises locales.

L'ENPO, a-t-il relevé, a également créé de nouvelles spécialités en rapport avec les attentes de l'industrie locale, impactant ainsi de manière positive le développement économique et le marché de l'emploi avec le placement de ses diplômés au sein des entités partenaires.

M. Hadjar a, en outre, évoqué nombre de mesures allant dans le sens de la promotion du rôle de proximité de l'Université, dont la Loi à venir portant orientation de la recherche scientifique.

Au cours de sa visite de travail, le ministre a aussi procédé à la pose de la première pierre du futur Centre de recherche et d'études sur les villes, relevant de l'Université d'Oran 2 "Mohamed Benahmed", à la sortie Est d'Oran.

Le ministre s'est enquis, au sein de la même Université, de l'avancement de différents projets en cours de réalisation, dont une importante résidence universitaire totalisant 20.000 lits répartis à travers plusieurs parcelles qui accueilleront également les athlètes des Jeux Méditerranéens prévus en 2021 à Oran.  Il a en outre inspecté les chantiers de réalisation de trois facultés, à savoir celles des Sciences de la nature et de la vie (3.000 places pédagogiques), des Sciences islamiques (3.000 places), et des Langues étrangères (5.000 places), ainsi que la future Bibliothèque centrale.

M. Hadjar avait entamé sa visite au nouveau lycée "Chahid Bettiche Noureddine" (1.300 places), situé à Sidi El-Bachir, dans la daïra de Bir El-Djir où le cours inaugural de la nouvelle année scolaire a été consacré au thème de la Solidarité nationale.

A Mostaganem,  en visitant  l'exposition des travaux et inventions réalisés par des chercheurs de l'université, le ministre a souligné la nécessité d'encourager ces initiatives et exploiter ces inventions dans des applications pouvant être utiles sur les plans économiques, industriels et sécuritaires.

Dans ce contexte, il a invité les chercheurs à prendre attache avec l'agence nationale de valorisation de la recherche dont le rôle est d'aider les chercheurs et les accompagner afin qu'ils matérialisent leurs recherches.

Le ministre a également invité les recteurs et les responsables des bibliothèques universitaires à généraliser l'utilisation du système de documentation et d'archivage en ligne qui représente un réseau rassemblant les connaissances et informations produites à l'échelle nationale et mondiale.

"Ce système facilitera la réalisation des travaux des enseignants, les chercheurs et les étudiants qui auront à leur disposition des millions de données, de références, de contenus documentaires, et de travaux de recherche. Ces connaissances sont disponibles en plusieurs langues", a rappelé le ministre. Par ailleurs, M. Hadjar a souligné la nécessité d'ouvrir des spécialités à vocation nationale au niveau de chaque université afin de remplacer les instituts de ce genre, aujourd'hui disparus, à l'exemple de l'institut d'agronomie.

"Ces instituts accueilleront des jeunes venus de toutes les régions comme ce fut le cas dans les années 70 et 80", a-t-il ajouté.  Concernant la rentrée universitaire, le ministre a souligné que l'université de Mostaganem a garanti tous les moyens pour assurer le bon déroulement de cet évènement. Ce campus ne connaît pas de déficit en places pédagogiques.

Au cours de sa visite, M. Hadjar a visité plusieurs laboratoires et inspecté le chantier de réalisation d'une bibliothèque universitaire de 1.000 places, qui sera opérationnelle dans quelques semaines. L'université de Mostaganem compte 8 facultés, un institut d'éducation physique et sportive, une école supérieure de l'éducation et une école préparatoire des sciences naturelles. Elle dispose également de 7 résidences universitaires totalisant 15.948 lits.