AR [Beta] FR EN

أكادمية العلوم والتكنولوجيا : الأستاذ طاهر حجار ينشط ندوة صحفية

Le Pr. Tahar Hadjar  Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, a animé, lundi 08 juin 2015, au siège du ministère, une conférence de presse relative à la future Académie des Sciences et des Technologies d'Algérie (ASTA).

Lors de son intervention devant les journalistes, M. Hadjar, a indiqué que   "beaucoup d'universitaires et de chercheurs algériens renommés n'ont pas présenté leur candidature. On ne peut pas choisir quelqu'un qui n'a pas postulé", Toutefois, le Ministre reste "optimiste" et "espère" que ces chercheurs et universitaires de notoriété publique intègrent l'Académie dans les années à venir.

"Ils sont très bien placés pour apporter un plus à cette Académie. J'espère qu'ils le feront prochainement", a-t-il ajouté.

Le noyau constitutif de la future ASTA est composé de 46 membres dont 11 femmes, sélectionnés par un jury international, sur un total de 364 candidats universitaires et chercheurs représentant plusieurs spécialités des sciences et des technologies.

Sur les 46 membres, 6 sont issus de la communauté algérienne établie à l'étranger.

Selon M. Hadjar, la liste des membres de la future Académie "sera publiée, probablement, la semaine prochaine", après publication du décret présidentiel.

La future académie englobera neuf spécialités dont les mathématiques, la chimie, la physique, les sciences médicales et les technologies de l'information.

"Ce noyau constitutif se chargera de choisir ses futurs membres parmi les candidats intéressés conformément aux textes régissant cette académie, à raison de 25 nouveaux chercheurs annuellement pour atteindre un total de 200 membres", a-t-il encore précisé.

"Nous nous sommes basés, exclusivement, sur le niveau scientifique en prenant en compte l'équilibre entre les disciplines pour constituer un noyau homogène scientifiquement", a déclaré, de son côté, la Secrétaire perpétuel de l'Académie française des Sciences, Catherine Brechignac.

"Le jury a été complètement indépendant dans ses choix", a-t-elle ajouté, soulignant que la liste des universitaires et chercheurs algériens retenus pour constituer le noyau de l'ASTA,  a été remise ce lundi au Premier ministre.