« Retour

M. Hadjar en Mauritanie : développer l'action maghrébine dans le domaine de l'enseignement supérieur

 Le Pr. Tahar Hadjar, Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, a représenté l'Algérie à la  13ème session  du Conseil des ministres maghrébins de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, qui s'est déroulé le 21 décembre 2016 dans la capitale Mauritanienne, Nouakchott.

Lors de son intervention, M. Hadjar a appelé les conférenciers à la création d'infrastructures électroniques  maghrébines, en matière d'enseignement supérieur, pour une plus grande coopération entre les pays du Maghreb et en adéquation avec les derniers développements que connait le monde actuel dans ce domaine.   

Lors de cette rencontre, les ministres maghrébins de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ont mis  l'accent  sur l'importance d'impulser l'action maghrébine dans le domaine de l'éducation et de l'enseignement supérieur pour réaliser les objectifs stratégiques. De même qu'ils ont appelé à parachever le programme exécutif de la précédente session, et à activer l'union des universités maghrébines et l'Académie maghrébine des sciences.

Par ailleurs, les participants ont salué les résultats de la première réunion du groupe de travail chargé d'élaborer une approche, autour des bases d'un partenariat fructueux et constructif, avec les pays ou les institutions et organisations régionales et internationales intéressées par les domaines de l'éducation, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, tout en saluant la disposition de l'Algérie à accueillir la 2ème rencontre du panel en octobre 2017.

Concernant l'éducation, les recommandations ont  préconisé la promotion du manuel scolaire unifié pour l'enseignement fondamental. Pour ce qui est de l'Enseignement supérieur, les participants ont affirmé la nécessité d'activer l'Union des universités du Maghreb arabe, émettant par la même occasion, le souhait de voir les responsables parvenir, lors du prochain sommet prévu l'année prochaine en Algérie, à "créer un espace maghrébin unifié pour les étudiants et chercheurs" .

S'agissant de la recherche scientifique, la réunion maghrébine a mis l'accent sur "l'importance d'orienter les établissements de la recherche scientifique et de mettre en place un mécanisme d'orientation des travaux réalisés, vers l'environnement économique et social".

Le Conseil ministériel maghrébin a également recommandé à œuvrer pour la réalisation des activités inscrites au titre de la précédente session et qui n'ont pas pu être concrétisées, dont la création du Centre maghrébin des études éducatives, l'Olympiade maghrébine, les mécanismes d'échange de programmes pédagogiques, en plus du jumelage des établissements éducatifs.